Archive pour la catégorie 'Review Musique'

Review musique: Horizon of Light and SHadow (remix de DJ Cutman) de Bravely Default

Salut à tous!

Je sais, ça fait déjà un moment, et la vérité c’est que j’arrêtais pas d’oublier, et que arrivé à 22h30 je me glissais dans mon lit, j’attrapais mon livre et je me disais « Oh merde, j’ai encore oublié le blog! » Mais hier, je voulais vraiment parler d’un chanson que j’écoute en boucle et du coup, si ça ne vous dérange pas trop, je vais la faire aujourd’hui.

Bravely Default est un RPG sorti sur 3DS en janvier il me semble, et je n’ai pas encore eu l’occasion de poser mes mains sur ce bijou, puisque c’est apparemment un très bon jeu. J’ai néanmoins vu la bande-annonce, et immédiatement la musique m’a transporter. C’est une hymne à l’aventure, et ça colle parfaitement au jeu.

Image de prévisualisation YouTube

Maintenant, je vous présente la version remixée d’une des chanson de la BO, par un youtuber du nom de DJ Cutman, et j’ai décidé d’en faire l’hymne officiel d’Helios, parce que cette chanson a la touche de modernité et le sens de l’aventure!

Version original:

Image de prévisualisation YouTube

Remix:

Image de prévisualisation YouTube

Moi, je trouve qu’elle a la classe!

Voilà, on se retrouve demain si je n’oublie pas!

Bye!

Publié dans:Review Musique |on 18 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Review musique: Wings de Birdy

Salut à tous!

La chanson qui m’a le plus inspiré ses derniers temps sur une grande partie d’Helios (dans les chapitres qui viendront dans très très longtemps) est la chanson de Birdy, Wings. Elle est magnifique, et c’est une sorte d’ode à l’amour. Les paroles sont magnifiques, et la voix de Birdy est sublime. Bon sang, j’ai l’impression de parler d’un petit oiseau… C’est pas grave. J’ai besoin de repos…

Image de prévisualisation YouTube

Maintenant j’ai presque envie de pleurer…

 

Bon, on se retrouve demain pour une review livre, et en attendant je vais chercher des mouchoirs…

Bye!

Publié dans:Review Musique |on 10 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Review musique: Les gagnants des Oscar

Salut à tous!

Déjà, je voudrais m’excuser pour hier, mais je suis allée au Carnaval de Nice, et je suis rentrée assez tard donc je n’ai pas fait ce que j’avais prévu, c’est-à-dire parler de mes aventures Minecraft! Mais je ferais ça la semaine prochaine, ne vous en faites pas!

Ensuite, je voulais faire une review sur la chanson gagnante des Oscar 2014, qui se trouve être « Let it go » de La Reine des Neiges, que j’ai déjà reviewé et longuement cité comme une chanson unique et magique. Donc je vous propose aujourd’hui non pas 1 mais 10 chansons, et je vous présente le Top 10 des Chansons ayant gagné les Oscars. Et pour ceux qui se demande, est-ce-que j’arrêterai un jour avec WatchMojo? JAMAIS!

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, on se retrouve demain, peut-être que j’aurais mieux en magasin!

Bye!

Publié dans:Review Musique |on 3 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Review musique: Clint Eastwood, Gorillaz

Salut à tous!

Pour commencer désolé pour hier, je n’ai rien écris, mais je ne savais pas vraiment sur qui le faire, et j’avais eu l’idée de vous parler de mes anecdotes sur Minecraft, mais après j’ai oublié et j’ai commencé à jouer au Sims 3 et mon ordi lag tellement que quand mon personnage se déplace on dirait C3P-O. Enfin bref. Avant de vous parlez d’un de mes groupes préférés, laissez-moi vous raconter une histoire. Il y a environs 5 minutes, j’étais sur mon ordinateur en train de finir une autre vidéo, quand ma mère m’a appelé en disant: « Tu sais que ton blog vient de dépasser le millier de vues? » Alors je vais voir, et là O.O littéralement, c’est le visage que j’ai fait. Ma mâchoire n’est plus avec moi, elle est partie, elle a pris l’avion. Vous m’avez décroché la mâchoire! Samedi on entrait tranquillement dans le 800, ce qui est déjà pas mal puisqu’au début de Février on était à 600, et le jour d’après, alors que le matin même je me dis: ça va être tranquille, on arrivera pas au grand K avant au minimum 2 semaines, boum! Au passage, j’avais parlé de vidéo pour le grand K? Ben vous me prenez un peu au dépourvu donc il va falloir que je m’y mette! Ben oui, j’avais prévu un laps de temps d’au moins 2 semaines moi…

En tout cas, j’aimerais vous remerciez, parce qu’en seulement 4 mois on est déjà à 1000 vues! Vous imaginez ça? 1K par 4 mois ça fait 3K pour 1 an et ça c’est seulement une théorie! Je suis sûre que d’en moins d’un mois on aura encore battu un record! Maintenant avant de passer à la review, j’aimerais vous parler des vidéos en question, que je prévois à environ 2 par mois. Elles seront sur ma chaîne YouTube en français et en anglais, donc pour tout les bilingues à prédominance anglo-saxone parmi nous, vous pouvez respirez! Et les autres vous pouvez aussi venir voir pour appréciez mon magnifique accent.

 

Cela fait, parlons maintenant de Gorillaz. Gorillaz n’existe pas. C’est comme Big Brother ou les poupées avec des yeux en boutons, ils sont là sans vraiment l’être. Il s’agit d’un groupe composé de réel membres évidemment, mais avec une petite différence, c’est qu’ils n’apparaissent pas dans leur clip, ou en tout cas seulement sous la forme de leurs avatars animés. Il en va de même sur leurs album. Gorillaz est donc assez particulier, mais comme en plus ils font du rock indé, ce qui ne plaît pas forcément à tout le monde, ils sont plutôt underground. J’ai bien. En tout cas, leurs avatars sont des zombies. Rien à ajouter. Leur tout premier single, Clint Eastwood (l’acteur, pas le chat), est bourré de référence, autant dans la chanson que le clip. Le refrain reprend les mots prononcés dans un des film de Clint Eastwood, la chanson reprend une partie de la bande originale du film Le Bon, la Brute et le Truand, et le clip fait plus référence au zombie en eux-même, avec les gorilles qui dansent comme dans Thriller et le tee-shirt du chanteur, T-Virus. Même leur nom est une référence: Gorrilaz, ou Gorilla (gorille en anglais) et le Z de Zombie.

Image de prévisualisation YouTube

Ah… je pourrais écouter cette chanson toute la journée!

Voilà, on se retrouve demain avec une review livre!

Bye!

Publié dans:Mois spécial, News, Review Musique |on 24 février, 2014 |Pas de commentaires »

Review musique: Thriller de Michael Jackson

Salut à tous!

Je sais que vous l’attendiez celui-là, alors le voilà enfin, et je n’ai rien a ajouté, à part que quand j’avais 11 ans j’avais vraiment peur de Michael « Zombie » Jackson récemment décédé vienne me dévorer en pleine nuit. Maintenant que j’y pense cette phrase avait l’air étrange…

En tout cas, profitez de ce chef d’oeuvre!

Image de prévisualisation YouTube

On se retrouve demain avec une review livre, dont j’ai un peu commencé à vous parler Samedi…

Bye!

Publié dans:Mois spécial, Review Musique |on 17 février, 2014 |Pas de commentaires »

Review Spécial: Our Deal, Best Coast

Salut à tous!

Si vous avez lu le titre de cette Review avant de commencer à lire, vous avez surement remarqué le « spécial ». Pourquoi? Parce que cette Review n’a rien à voir avec le mois spécial zombie. Sacrilège? Peut-être! En tout cas, ce jour est spécial. Ceux qui étaient déjà là en Décembre se souviennent surement de ma review sur Chloë Moretz et sur Carrie que je n’ai malheureusement pas pu voir =[ En tout cas, il s’agit aujourd’hui de son anniversaire (à Chloë, pas à Carrie), et ceux qui étaient là se souviennent aussi du fait qu’elle est mon premier et unique choix quand à l’incarnation à l’écran d’Alice. Ce qui en fait un jour d’autant plus spécial. Mais ce n’est pas tout! Ceux qui étaient là début Janvier (je ne déteste pas les nouveau arrivant, ne vous en faites pas, vous ne serez plus nouveau un jour ou l’autre) se souviennent surement de cette nouvelle, « Glad you came », à propos d’une fille, d’une lettre et d’un amour perdu. Non, ce n’est pas ce que vous croyez, je le jure. Il faut lire pour comprendre. En tout cas, cette nouvelle m’a permis d’être sélectionner pour participer à une Master Classe d’écriture en Avril. Ne nous y attardons pas. Je vous présente aujourd’hui sa source d’inspiration, sa cellule souche, « Our Deal » de Best Coast.

Vous avez du mal à suivre? Tant mieux, vous allez finir par comprendre! Je ne connais pas vraiment le groupe, et à vrai dire, je n’aime pas vraiment la chanson de ce clip! Mais bon sang, je ne peux pas le regarder sans avoir les larmes aux yeux, c’est juste impossible! D’ailleurs, je n’ai même aps besoin de le regarder à nouveau pour vous en parler! Il est inscrit dans ma mémoire comme la fin d’Hunger Games 3 ou mon premier jeu vidéo. Et il me fait toujours le même effet. C’est le genre de choses à éviter quand on ne se sent pas bien, et à éviter quand on se sent trop bien, mais ça reste un chef-d’oeuvre.

Enfin, le plus intéressante dans tout ça, c’est qu’il a été réalisé par une de mes réalisatrice préférés, et j’attends toujours qu’elle repasse derrière la caméra, j’ai nommé Drew Barrymore. Oui, elle est réalisatrice, et son film Bliss est de loin une de mes comédies préférées. C’est avec Ellen Page. Encore une fois, tout est lié!

Image de prévisualisation YouTube

Vous avez envie de pleurer? Lâchez-vous, et si vous voulez le revoir, allez-y, autant de fois que vous le voulez.

 

Quel tristesse… Bon, on se retrouve demain pour une review livre, et en attendant, pensez à racheter des mouchoirs!

Bye!

Publié dans:Other Stuff, Review Musique |on 10 février, 2014 |Pas de commentaires »

Review musique: « Friends on the other side » de La Princesse et la Grenouille

Salut à tous!

On va mettre un compteur de « Quoi! » sur ce blog, parce que c’est le troisième en 2 jours. Oui, une chanson de la Princesse et la Grenouille, un Disney friendly friend fait parti du mois spécial zombie. Laissez-moi vous dire pourquoi:

Hum, hum… Après le début du commerce triangulaire et l’exportation de millions d’africains en Amérique du nord et centrale, un nouveau culte s’installe dans les colonies d’esclaves, le vaudou. Sorte de mélange entre plusieurs cultes de tribus africaines et de la religion chrétienne de leur maître, les esclaves se réunissent pour célébrer des dieux comparables à ceux des grecs, et chaque dieu à son propre culte. Les sorciers vaudou sont des personnes qui célèbrent ses cultes, et se servent des dons que les dieux leurs ont offerts pour les honorer, entre autres choses. L’un des « talent » que possédaient ces sorciers étaient de ramener des morts à la vie grâce à une poudre. Ces morts-vivants devenaient alors l’esclave de la personne qui l’avait rappeler du monde des morts, sous son contrôle total. C’est de la vient que vient le terme plus commun de zombie.

Voilà, vous pourrez me remerciez pour cette petite leçon! Revenons maintenant à nos moutons: La princesse et la grenouille. Un de mes Disney préférés, mais on en reparlera un autre jour! En attendant, le méchant du film reste un sorcier vaudou, et je crois que la manière dont il disparaît à la fin du film peut être une référence à la culture des zombies. En attendant, cette chanson est une des meilleurs du film, autant par le rythme que la palette de couleurs dont le film fait preuve (est-ce-que la phrase précédente avait un sens, j’ai un doute. C’est pas grave =] ) En plus de quoi, la chanson « Friends on the other side », dans la version française « Amis de l’au-delà », on dirait presque qu’il parle de zombies, vous ne trouvez pas?

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, on se retrouve demain avec une review livre! Passez une bonne journée sans apocalypse!

Bye!

 

Publié dans:Mois spécial, Review Musique |on 3 février, 2014 |Pas de commentaires »

Review Musique: Let it Go de La Reine des Neiges

Salut à tous!

J’espère que vos oreilles sont propres, car voici la chanson que je considère favorite pour les Oscars. Elle vient directement du dernier grand succès Disney, La Reine des Neiges, dont je vous parlerai surement un jour plus amplement! La chanson a été reprise par Demi Lovato, mais oublions celle-là, qui n’a rien à voir avec celle du film, interprettée par personne d’autre que Idina Menzel, et si ce nom ne vous dit rien, ça veut dire que vous êtes resté loin de Broadway depuis trop longtemps! Enfin bref, j’adore cette chanson, certains chapitres de la seconde partie d’Hélios en sont directement inspirés, enjoy!

Image de prévisualisation YouTube

On se retrouve demain pour une review livre!

Bye!

PS: Après avoir publier l’article, je viens de me rendre compte que j’ai déjà parlé de cette chanson et du film le jour de Noël… =] C’est pas grave, mais j’aime tellement ce film qu’il est devenu incontournable!

Publié dans:Review Musique |on 27 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Musique: « Rock’n'Roll », Avril Lavigne

Salut à tous, bienvenu à ma toute première review musique! Je vais déterminer si cette chanson mérite une place dans le panthéon, ou si elle ne reste qu’un tube de l’été. N’oubliez pas que je ne suis pas professionnelle, surtout quand il s’agit de musique, donc ne me jugez pas trop sévèrement si je n’aborde pas des aspects trop techniques.

L’artiste: Avril Lavigne

Née en 1984 à Belleville au Canada, elle entame sa carrière de chanteuse à seulement 16 ans, un peu comme Taylor Swift. Et un peu comme elle, Lavigne a un style bien précis, le pop-rock. Reconnue depuis longtemps par ses pairs, elle a à son palmarès 5 albums et un bon paquet de récompenses, dont au moins 2/3 sont des MTV Awards.

La chanson: Rock’n'Roll

La chanson parle surtout d’indépendance, de s’amuser jusqu’au bout de la nuit et d’être Rock’n'Roll. J’aime beaucoup le rythme, et je vous avoue que c’est le genre de chanson qui m’inspire, que je peux écouter en boucle jusqu’à ce qu’une nouvelle idée m’envahisse l’esprit, ce qui mènera automatiquement à un nouveau livre. Comme vous imaginez, le morceau est bourré de guitare électrique, à ne pas écouter trop fort si on ne veut pas avoir les tympans enflés à la fin de la journée.

 

Bon, pour le moment, le morceau est en passe de rester, comme tant d’autres que l’artiste a chanté avant. Alors voyons si le clip l’aidera un peu:

Image de prévisualisation YouTube

Oh. My God. Est-ce-que votre cerveau a explosé aussi? C’est de loin le clip le plus absurde que j’ai jamais vu! Je ne sais même pas par où commencer! Le homard, l’ours-requin, le segway-volant, le poupon, le chien alcoolique, le téléphone dans le verre d’eau, et j’en passe! C’est comme un rêve devenu réalité, mais qui aurait du rester un rêve! C’est criant d’ingéniosité, et l’aspect comics rend tellement bien, que le réalisateur de « Catwoman » devrait en prendre de la graine! Mention spéciale pour la guitare-tronçonneuse. Je ne sais pas vous, mais moi je vais peut-être m’en acheter une comme ça, je suis sûre qu’en cas d’attaque de zombies ça doit être plutôt efficace! Et vous avez vu ça? Billy Zane! Le pauvre est en manque de job depuis Titanic!

Verdict: Sur une énième chanson de rock, sur le fun d’être ensemble pour célébrer je ne sais quoi, cette chanson se distingue par son rythme accrocheur, et surtout son clip inoubliable. Sans aller jusqu’au panthéon, donnons à cette chanson la mention « Chanson de l’année ». Mais c’est surtout grâce au clip.

Voilà, j’espère que j’ai fait du bon boulot, sinon n’hésitez à me le dire gentiment dans les commentaires, et si vous voulez que je review une chanson dites le moi au passage. Demain, notre habituelle Annonce Mensuelle et une nouvelle review, livre cette fois-ci.

Au passage, j’ai parié que d’ici 2014, il y aurait 500 vues au compteur, donc je compte sur 9 d’entre vous pour m’aider, sinon je risque d’y laisser gros. Au moins un morceau de fromage. Maudites souris!

Bye!

Publié dans:Review Musique |on 30 décembre, 2013 |Pas de commentaires »

Je vous avais dit que je trouverai! (Hélios chapitre 8)

Salut à tous! Non, je n’ai pas oublié, mais j’ai décidé de décaler la publication du nouveau chapitre à Dimanche exceptionnellement, pour vous annoncer au passage quelques petites choses.

D’abord, la semaine prochaine sera la fin de la première partie d’Hélios. Oui, je sais vous êtes triste. Sur quoi, il y a moins d’un mois, j’annonçais le début d’une série auxiliaire qui servirait de remplaçant pour environs 10 semaines, avant le départ de la seconde partie. Mais voilà, les Dieux ne sont pas avec moi en ce moment! Je n’ai pas encore achevé Pokémon, et j’ai a peine commencé Power Surge. Pour autant, je n’annule rien, et vous propose au contraire, dans deux semaines, une page « bonus », faisant parti de la seconde partie d’Hélios, pour vous laisser en appétit!

Ensuite, vous vous souvenez quand je vous ai dit, à Noël, que j’étais triste puisque je ne pourrais plus vous écrire aussi souvent? Et bien j’ai trouvé la solution: des review! Je vous propose donc un petit emplois du temps:

Lundi = Une chanson

Mardi = Un livre

Mercredi = Un film

Jeudi = Un jeux vidéo

Vendredi = Une vidéo

Samedi = Rien, ou plutôt un nouveau chapitre d’Hélios

Dimanche = Un personnage (fictif ou non, et nous tenterons de déterminer s’il est culte, ou pas)

Voilà, ça vous permet de savoir ce que je vais faire, de savoir, si ça vous intéresse, quand vous pouvez passer.

Maintenant, je vous présente le chapitre 8 d’Hélios, et je vais tenter de vous en résumée – pour ceux qui n’ont pas encore lu le début et auquel je dis « Qu’est-ce-que vous attendez?! ». Alice, une américaine de 16 ans, part en voyage avec sa mère en Angleterre. Après 4 jours coincée dans leur hébergement à cause de la pluie, elle s’aventure malgré elle dans la forêt, et quelqu’un la pousse dans un puits. Au lieu de s’écraser au fond, comme elle le pensait, elle atterrit dans un monde inconnu, Hélios, coupait par des montagnes en 4 pays, qui séparent des êtres différents: Sorciers, Loups-Garous, Humains et Elfes. Lors de son arrivée, Alice est capturée par des Sorciers, et devient l’un d’eux après avoir été piégée par leur Roi. Il lui confie la mission d’espionner et d’assassiner le Roi des Loups. Pendant ce temps, elle conduit aussi la mission confiée par la Princesse, qui lui demande de trouver son fiancé, un Loup, et de l’aider à la délivrer des chaînes que son père maintient autour de sa cheville. Après c’être perdu dans la forêt, Alice découvre des pouvoirs d’Immortel, les personnes venant d’un autre monde, mais elle n’arrive pas à les contrôler. Aidée par la Reine des Fées, qui lui offre au passage une lame maudite, elle rejoint la montagne et entame la traversé qui la conduira au pays des Loups. Elle y affronte le froid et les tempêtes, et lors d’une nuit, alors qu’elle s’exerce à la magie, un jeune homme arrive, paniqué, à son campement. Il dit être poursuivis par des chasseurs de primes, et à peine a-t-elle le temps de réagir qu’elle reçoit une flèche dans le dos, et s’écroule. Il me semble que c’est plutôt un résumé bâclé, et qui cache bien trop de détails! J’arrive pas à écrire des résumés qui reflètent bien l’histoire! Bon, lisez les chapitres précédents, c’est la meilleure chose à faire!

fichier pdf chapitre 8

Bye!

Yffic22 |
E-cigs Brands |
Poupeeeverafterhigh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Behind the Moon
| Prettysisters
| Les légendaires BD