Review musique: Les gagnants des Oscar

Salut à tous!

Déjà, je voudrais m’excuser pour hier, mais je suis allée au Carnaval de Nice, et je suis rentrée assez tard donc je n’ai pas fait ce que j’avais prévu, c’est-à-dire parler de mes aventures Minecraft! Mais je ferais ça la semaine prochaine, ne vous en faites pas!

Ensuite, je voulais faire une review sur la chanson gagnante des Oscar 2014, qui se trouve être « Let it go » de La Reine des Neiges, que j’ai déjà reviewé et longuement cité comme une chanson unique et magique. Donc je vous propose aujourd’hui non pas 1 mais 10 chansons, et je vous présente le Top 10 des Chansons ayant gagné les Oscars. Et pour ceux qui se demande, est-ce-que j’arrêterai un jour avec WatchMojo? JAMAIS!

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, on se retrouve demain, peut-être que j’aurais mieux en magasin!

Bye!

Publié dans : Review Musique | le 3 mars, 2014 |Pas de Commentaires »

Top 10 saga Young Adult + Helios chapitre 14 + Annonces mensuelles

Salut à tous!

Par quoi allons nous commencer? Pourquoi pas les annonces, au moins on sera libre du passé pour aborder la suite!

D’abord, et je pense qu’on a atteint un record, mais nous sommes passé d’environs 600 à 1200 vues en un mois, soit le double! C’est énorme! Donc bienvenu à tout les nouveaux arrivant, et merci aux anciens d’être resté aussi longtemps! Ensuite, le mois de Février a été étrangement calme niveau publication, avec seulement Radioactive, comme tout les mois, et Helios. Le chapitre 14 est comme d’habitude à la fin de l’article, donc ceux qui ne peuvent pas attendre allez-y, je vous attends là…

….

Prenez votre temps, y a pas le feu…

En ce qui concerne les annonces, je prévois évidemment quelque chose pour le cap du 1K, mais comme je vous l’ai déjà dit vous m’avez un peu pris par surprise et je n’ai pas vraiment eu le temps de m’y préparer! J’avais parlé de vidéo, mais je ne suis plus très sûre d’avoir le temps de m’en occuper. L’idée mûrie encore en ce moment dans mon esprit, et je tenterais peut-être quelque chose, mais pas tant que je ne serais pas sûre à 100% de ce que je veux faire. Je prévois aussi une nouvelle série qui sera parallèle à Radioactive, avec un épisode par mois. Le premier épisode viendra en Mars, mais je ne sais pas encore quand. Je peux déjà vous dire de quoi il s’agit. Si vous n’avez pas encore compris, Radioactive est une sorte de mélange, un mash-up entre Terminator et Nintendo. Et bien je reste sur des mash-up, en mélangeant deux choses qui semblent à la fois s’opposer et se fondre à merveille, je veux bien sûr parler de Zombies, et des Princesses Disney. En parlant de zombies, on peut assurer que ce mois spécial a été un véritable succès, et j’hésite encore pour le mois d’Avril. Sera-t-il vert, comme je le disais le mois dernier, ou plutôt Princesse, en écho à cette nouvelle série. La réponse reste un mystère de l’humanité…

 

Cela fait, passons au Top 10 d’aujourd’hui, un Top 10 sur les saga Young Adult. Un roman Young Adult, c’est un livre avec une cible particulière les adolescents. S’ils ne sont pas toujours lu par ces derniers, qui préfèrent souvent l’écran à la page, les Young Adult sont aussi une source d’inspiration presque intarissable pour les producteurs hollywoodiens. Depuis Twilight, une vague a déferlé sur nos étagères, et on constante que la vente de livres a un lien presque vitale avec la film. Et si vous aussi lisez des romans Young Adult alors que vous avez plus de 25 ans, il n’y a rien d’anormale à ça. Tout le monde le fait, même mes parents.

Afin de rester clairs, voilà quelques règles qui m’ont permis d’établir ce classement:

1. Les films qui ont pu en dériver ne sont pas pris en compte. Sinon la plupart de ses livres aurait chuter comme des pierres enrobées dans  de la graisse.

2. Il faut impérativement que ce soit une saga, ce qui signifie 2 livres minimum. Et j’adore le Monde de Charlie, mais il n’a pas sa place ici puisque c’est un One-shot. Désolée Charlie.

3. Il faut que j’ai lu au moins le premier tome. Donc ceux qui s’attendais à trouver L’Apprenti Epouvanteur ou le Journal d’un Vampire peuvent retourner aux vestiaires, parce que je ne les ai pas lu.

Maintenant que tout est cristallin, voici mon Top 10 des saga Young Adult

 

10.  Gone de Michael Grant

Gone est mon cadeau d’anniversaire de la part d’une grande amie, ce qui fait qu’il est particulier. Pas de film pour celui-ci, mais une étrange similitude avec un certain Dôme… Dans une petite ville de Californie, les personnes de plus de 14 ans disparaissent d’un coup, laissant les enfants seuls. Rajoutez à cela des gamins avec des pouvoirs, et pas mal de mystères, et c’est un cocktail plutôt bien réussi. Mais je ne peux pas en dire plus, parce que je ne l’ai pas encore fini… Honte sur moi, je sais, comme d’habitude! La série est composé de 6 livres, tous avec un titre différent. En tout cas, j’en ferais surement une review lorsque je l’aurais fini!

gone_b10

9. Time Riders de Alex Scarrow

Time Riders est mon 9° cercle de l’Enfers. J’adore cette histoire, les personnages sont inintéressants, les voyages dans le temps sont géniaux, j’aime l’idée des mondes parallèles et d’après ce que j’ai lu la suite va être géniale! Mais je n’arrive pas à finir le premier! Je ne sais pas pourquoi, ni comment, mais ce livre ne veut pas que je le finisse, il me nargue depuis mon étagère, toujours à me fixer avec son quatrième doré et son marque page qui dépasse. Mais passons. Timer Riders parle de 3 ados, Liam qui devait mourir à bord du Titanic, Maddy qui devait mourir dans un crash aérien en 2010 et Sal qui devait mourir dans un incendie à Mumbay en 2026. Mais ils sont sauvés par un homme mystérieux qui leur propose de devenir des Time Riders, contrôleur du temps. En voyageant à travers le temps, ils doivent rétablir les changements que certains pourraient causer dans le passé en voyageant. Le premier tome parle d’un homme qui a aidé Hitler à gagner la 2° Guerre Mondiale avant de prendre sa place à la tête du Reich pour finalement l’étendre sur toute la planète. Rien de plus cool que ça! MAIS NON, JE N’Y ARRIVE PAS!

timeriders_SLIDER

8. Tara Duncan de Sophie Audouin-Mamikonian

Un des seuls français à faire son trou dans ma liste, ce livre, et son personnage éponyme Tara Duncan, est souvent considérer comme la Harry Potter française, à titre de comparaison débile. Car il n’a absolument rien à voir avec le britannique à lunette.

tara

 D’abord, il ne s’agit pas de sorcier, mais de sortceliers, et ils habitent sur une autre planète. Je ne vais pas rentrer trop dans les détails, car c’est une oeuvre complexe à l’Univers étendu et lui aussi, difficile à comprendre. Alors si c’est aussi bien pourquoi le mettre si bas en terme de chiffres? Parce qu’il y en a  beaucoup trop! Sérieusement les gars, si vous voulez lire un truc bien, lisez ça, mais j’espère que vous avez du temps et de l’argent devant vous, parce que la série s’arrête bientôt avec 12 tomes, et que chaque tome coûte 18€, soit un total de 216€ pour la série complète. Je me suis arrêtée à la moitié, après avoir lu le 6° tome, parce que ça devenait trop long et que j’avais du mal à m’accroché. Je ne suis pas contre les longues séries, mais il y a un nombre à ne pas dépasser, suivant ce que le matériel de base peut supporter. Et même si je sais qu’il y a beaucoup de choses à dire dans l’Univers de Tara, elle a fini par devenir un peu soûlante avec le temps, et j’aurais voulu voir de spin-off, avec d’autres personnages au centre de l’attention. Et ce qui pense à Tara Duncan par le dessin animé, il est bien loin de son matériel de base, et lui fait même un peu honte.

7. Twilight de Stephanie Meyer

On savait tous qu’il viendrait, même moi je ne pouvais pas y faire l’impasse. J’étudie le phénomène Twilight, et je me demande pourquoi cette série a énormément cartonné. Il va falloir demander à de vrai scientifique, parce que je n’ai absolument aucune théorie sur ce plan-là. Je ne sais même pas si j’ai besoin de rappeler son histoire. J’aurais pu le placer plus bas, mais lui au moins ne dure pas 3 fois plus qu’il ne le devrait… Et je dois avouer que je l’ai bien apprécier, en terme de divertissement. Je n’avais pas encore tout compris, au fait que Bella soit le stéréotype même de la fille qui ne peut pas vivre sans l’amour d’un homme, et en fait je ne vois même plus pourquoi Edward voudrait sortir avec elle. Je sais que ça fonctionne bien dans son propre univers, mais j’ai quand même un problème: Pourquoi est-ce-que regarder ses vampires me brûlent les yeux?! Non, non, j’avais dit que je ne mêlerais pas les films à ça! Bon, c’est pas grave. Je sais que c’ets toujours bien de prendre des distances par rapport à la source, mais bon sang Bran Stocker doit être en train de faire la toupie au paradis tellement il se retourne dans sa tombe! Vous avez surement déjà vu cette blague? Celle de l’homme qui écrase les touches de son clavier d’ordinateur avec son front, et qui d’un coup regarde son écran et s’exclame « Tiens, je viens d’écrire Twilight! », ça c’est la meilleure blague de tous les temps. La couverture est pas trop moche, c’est vrai…

twilight_saga_desktop_by_reggie_b

6. Oscar Pill de Eli Anderson

Oscar-Pill-La-révélation-des-Médicus-Tome-1

Oscar est un gamin de 12 ans qui découvre qu’il est un médicus, c’est à dire qu’il peut rentrer dans le corps des gens pour les aider de l’intérieur ou les soigner. Je n’ai pas lu le dernier, et je ne sais pas quand je pourrais enfin le lire. Il a l’air bien mais je sais pas, j’ai toujours envie de lire autre chose. C’est  le seul autre livre à être d’origine purement française, et c’est un méga-carton international, qui c’est propagé comme de la poudre! C’est incroyable! Un projet d’adaptation est en cours, mais on ne sait pas quand, ni même si ça aboutira un jour. Je l’espère en tout cas!

5. The Mortal Instrument de Cassandra Clare

Un des livres les plus inventif et imaginatif que j’ai lu depuis des siècles! Je n’ai pas vu son adaptation, et même si elle est ratée ça n’en changera pas mon point de vue. En jouant sur les codes romantiques, l’auteure nous manipule assez habillement pour nous tromper. Le seul problème c’est que j’ai un peu tout compris trois chapitres avant la grandes révélations. C’est mon cerveau d’auteure, il sait comment y faire avec les ficelles. L’histoire parle de Clary, une jeune fille qui va découvrir qu’elle est une chasseuse d’Ombre, et se retrouver prise dans un triangle amoureux entre son meilleur ami et un beau chasseur d’Ombres. Vous pensez avoir déjà tout vu, alors préparer vous à vous retrouver les dents contre du béton en découvrant la fin du premier livre. Les 30 dernières pages sont les plus révélatrices que j’ai jamais vu dans un seul livre entier. Sérieusement. Et pour innover encore plus, le Chasseur d’Ombre en question est lui aussi pris dans un triangle amoureux qu’il ignore entre Clary et son meilleur ami. Oui, vous avez bien entendu. Je n’ai pas oublié de e. En terme de structure, c’est une claque dans les dents pour Twilight. Prends ça, incendieur de féminismes!

mortal-instruments

4. Percy Jackson de Rick Riordan

Percy Jakcson, c’est ce garçon de 12 ans qui découvre que son père es Poséidon, le dieu de la mer, et qu’il est pris dans une prophétie à laquelle il ne peut pas échapper, et qui prédit sa mort le jour de ses 18 ans. Je dois avouer que je suis une fan de mythologie grec. Je me retiens de m’arracher les yeux à chaque nouveau péplum mythologique que Hollywood nous sert, et ça fait mal. Pourquoi vouloir démolir quelque chose d’aussi parfait pour en faire… Le Choc des Titans? Pourquoi Hollywood? Pourquoi?! Mais revenons à nos moutons. Percy Jackson c’est une transgression parfaite de ses mythes à notre époque, une réussite telle que les producteurs ont mis le paquet pour le défigurer et en faire leur produit pré-mâché. Chaque livre explore un nouveau mythe, de l’Odyssée en passant par le labyrinthe que Minotaure à Atlas, le titan et les Chasseresses d’Artémis, cette saga est une réussite jusqu’au bout… ou presque. Car oui, il y a un problème. Au lieu de nous laisser avec une nouvelle prophétie, et de laisser ses personnages tranquilles, l’auteur à choisi d’en faire un spin-off, basé cette fois-ci sur les mythes et dieux romains, que je déteste par dessus tout pour n’être que de vulgaire copieur de leurs ancêtres grecs. Ce spin-off, d’après moi, fonctionne beaucoup moins bien que l’original. C’est pour ça qu’il n’est pas plus haut.

QUIZ_Percy-Jackson-serie-difficile_8974

3. Zombie Panic de Kirsty McKay

J’ai déjà parlé en long, en large et en travers de ce livre pendant le mois spécial zombie, donc je pense que ça ne devrait pas vraiment vous surprendre de le trouver ici!

ZombiePanic

J’ai faillis le placer plus bas, mais mes espérances d’une suite sont trop haute pour que ce livre soit en dessous de la 3° place!

2. Harry Potter de J. K. Rowling

Je vous mets au défi de le mettre en dessous de la 3° place dans votre top 10, et vous n’y arriverez pas. Pourquoi? Parce que c’est lui qui a lancé le genre, en quelque sorte. Cette histoire du personnage qui grandit en même temps que son lecteur, c’était lui et personne d’autres! Donc même pas la peine que j’explique pourquoi, dans un top dédié au roman Young Adult, il est deuxième!1010

Enfin, avant de dévoiler le #1, voici ma mention honorable, qui aurait surement fait parti de cette liste si je l’avais lu: Divergente de Veronica Roth.

1. Hunger Games de Suzanne Collins

Vous aviez un doute? Ce livre m’a tellement influencé qu’il fait presque parti intégrale de mon personnage d’Alice, et comme vous commencez à le constater, il a un tout nouveau sens à Helios! Ce livre est devenu tellement emblématique qu’il est étudié par certains lycées aux Etats-Unis. En mélangeant le monde d’aujourd’hui, et la télé-réalité, avec Thésée et le Minotaure, Suzanne Collins a obtenu le livre étiqueté Young Adult le plus abouti et le plus profond que le genre ne connaîtra jamais. J’aimeras bien voir les Anges de la Téléréalité dans un Hunger Games. Ou à l’école, c’est pas mal aussi, à l’école.

The-MockingJay-Symbols-the-hunger-games-fan-club-30621824-1600-1200

J’espère que ça vous a plu! Moi je vais me coucher!

Bye!

fichier pdf chapitre 14

Publié dans : Annonce mensuelle, Hélios, Top 10 | le 1 mars, 2014 |Pas de Commentaires »

Review YouTube: The left-overs

Salut à tous!

Aujourd’hui, vous allez être gâtés! Car oui, au lieu d’une simple vidéo, vous allez avoir droit à toutes celles qui auraient pu faire parti d’un review du vendredi, mais que je n’ai pas choisi! C’est une belle manière de finir le mois spécial zombie non?

D’abord, pour ceux qui aime apprendre des choses complètements inutiles, voici Did You Know Gaming et leur première vidéo sur Resident Evil. Image de prévisualisation YouTube

Ensuite, une vidéo de HISHE How It Should Have Ended, une chanson extraite de leur vidéo sur Resident Evil, « The Zombie Song » Image de prévisualisation YouTube

Une autre vidéo de HISHE que vous devriez voir après celle au-dessus, donc elles sont bien placées, c’est bien. « How World War Z Should have Ended » Image de prévisualisation YouTube

Enfin un peu de français avec le Fossoyeur de Films et sa vidéo sur la saga Resident Evil Image de prévisualisation YouTube

Et finalement pour les plus téméraire, Zombie Go Boom, propose des vidéos montrant quelle arme est la plus efficace contre les zombies! Vous vous souvenez quand j’ai placé Sora comme meilleur survivant à l’apocalypse avec sa Keyblade? Voilà la preuve en image! Et souvenezv-ous que la keyblade est en fer, pas en plastique… Image de prévisualisation YouTube

 

Voilà, j’epsère que ce mois spécial zombie vous aura plu, pas d’annonce ce mois-ci, enfin pas vraiment puisque je m’en occuperais demain, j’ai encore quelques petites choses à mettre au clair!

Bye!

Publié dans : Mois spécial, Review YouTube | le 28 février, 2014 |1 Commentaire »

Review gaming: Zombies ate my neighbors

Salut à tous!

Pas de Resident Evil, mais un classique des années 90, Zombies ate my neighbors. Le principe est simple, des niveaux avec des ennemis différents, que ce soit zombies, momies, bébés avec des haches ou des hommes avec des tronçonneuses, et un jeune personnage qui doit sauver tous les humains de la zone pour compléter le niveau. C’est un classique pour ceux qui ont grandit dans les années 90, et je me demande souvent ce qu’un remake à notre époque donnerait… Bien fait, ça peut devenir un incroyable phénomène qui relancera les jeux rétro sur le devant de la scène. Mal orchestré, je sens que des fans vont hurler!

Le playthrough des membres de « Smosh Games » Sohinki et Lasercorn  Image de prévisualisation YouTube

Je vous prépare une méga-review pour demain qui j’espère vous plaira!

Bye!

Publié dans : Mois spécial, Review Video Game | le 27 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Review film: Resident Evil

Salut à tous!

Mon dieu, tant de film à couvrir et si peu de temps! Pourquoi tant d’injustices et de téléchargements payants? Pourquoi?!

Aujourd’hui, la saga Resident Evil. D’abord, je dois dire que j’aurais aussi voulu parler de « Night of the Living Dead », le classique de Romero, mais aussi le remake de Zack Snyder « Dawn of the Living Dead ». Malheureusement, je n’ai vu aucun d’entre eux en entier. J’ai honte, je sais…

Resident Evil. De loin le premier film que j’ai vu avec des zombies, et le premier film qui me venait à l’esprit quand on me parlait de zombies. Ses nombreuses différences avec la saga vidéo-ludique éponyme qui part en sucette on fait de Resident Evil une saga qui flotte dans les limbes hollywoodiennes. La plus proche comparaison qu’on pourrait lui donner serait la série animée Pokémon, qui vient évidemment du jeu vidéo. Je m’explique: La série avait bien démarrer, mais en grandissant les fans se sont retrouvés avec plusieurs problèmes, et on ne s’en réfère jamais dans le cas où une argumentation est nécessaire. C’est à peu près pareille pour la saga cinématographique de Resident Evil, que les développeurs du jeu vidéo, Capcom, ne considèrent pas comme relié à leur franchise. Les films sont donc à part, et je crois que c’est ce qui fait sa force. Personnellement, je n’ai jamais joué aux jeux vidéos Resident Evil, et j’y jouerais peut-être un jour, mais en regardant les films j’ai pu rencontré les différents personnages qui appartiennent aux jeux. Comme Ondine apparaît à la fois dans le jeu et l’animé, Claire Redfield apparaît à la fois dans le jeu et le film.

La franchise cinématographique est découpée en 5 films, et un sixième à venir, qui sera normalement le dernier.

-Resident Evil se déroule dans la station souterraine de Umbrella Corporation. Il commence et finit néanmoins dans le manoir du premier jeu. Aussi étrange que cela puisse paraître, aucun des personnages, à part les zombies, ne font partis du jeu vidéo. Ce film est le plus accès sur le survivalisme, et fait mois dans le gore et plus dans l’atmosphère que les autres. On y suit Alice et un groupe travaillant pour la Umbrella descendre dans la station de recherches souterraines pour désactiver la Reine Rouge qui est apparemment devenue dangereuse. En coupant le courant, ils ouvrent les portes qui retenaient les zombies, et ils doivent se battre pour pouvoir s’en sortir, avant que le temps ne soit écoulé et que la porte ne se referme.

-Resident Evil: Apocalypse se déroule dans la ville de Racoon City, quelques semaines après le premier film. On y rencontre enfin des personnages du jeu, comme Jill Valentine du premier Resident Evil, ou le Nemesis, du troisième jeu. C’est mon préféré de la franchise, puisqu’il n’est pas encore trop accès sur le méga-blockbuster, même si Alice fait des trucs un peu étrange. Encore une fois, il s’agit de survivre, et encore une fois le temps est compté, car le lendemain matin une bombe atomique faire exploser la ville, et avec un peu de chances tous les zombies qu’elle contient.

-Resident Evil: Extinction se déroule surtout dans le désert du Nevada. On y voit pour la première fois Claire Redfield, mais aussi la nouvelle dérivation du T-Virus, et ses zombies avec une plante carnivore à la place de la bouche. Là, il s’agit déjà plus de beaucoup de coups de feux et de bastons et moins de survies, même si le thème du groupe de survivants, commun à presque tous les films de zombies, est une grande partie du film. Mais j’ai l’impression que les scénaristes veulent surtout nous dire: « Voilà, il y a des survivants, maintenant on peut tous les tuer pour se concentrer sur les personnages importants. »

-Resident Evil: Afterlife est celui qui marque un grand tournant dans la franchise. Il démarre par une prise d’assaut d’une forteresse de la Umbrella par Alice et ses clones, puis elle part à la recherche des derniers survivants de Extinctions, et ne retrouve que Claire en Alaska, ensuite elles font demi tour vers Los Angeles et tombent sur un autre groupe de survivants dans une prison, on voit enfin Chris Redfield, du premier jeu Resident Evil. Enfin, c’est bien celui qui marque un tournant.

-Resident Evil: Retribution est le plus étrange de tous. D’abord il y a la station sous-marine qui reprend l’environnement des grandes villes pour faire des simulations, ensuite il y a la petite fille qu’Alice « adopte », un peu comme dans Underworld: Awakening, et tous les clones, les différents types de zombies, enfin bref, à ce stade la seule chose qui reste en rapport avec les jeux sont les personnages et les zombies. Et encore!

J’ai trouvé les bandes-annonces pour les 5 films, et ça vaut le coup de les voir les une après les autres, pour voir l’évolution de la série. Evidemment, si vous n’avez pas le temps, le courage ou l’estomac pour ça, aucun problème!

Image de prévisualisation YouTube

Je n’ai rien trouvé sur le sixième et dernier volet, mais je pense qu’il prendra un certains temps à mettre, puisqu’il y a environ 2 à 3 ans entre chaque film.

 

Voilà, on se retrouve demain avec une review jeu vidéo qui ne sera pas sur Resident Evil

Bye!

Publié dans : Mois spécial, Review Film | le 26 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Review livre: How to survive a horror movie & Guide de survie en territoire zombie

Salut à tous!

Aujourd’hui après vous avoir parlé d’épidémie, nous allons parler de deux livres qui peuvent vous sauver la vie en cas d’apocalypse.

D’abord, dans un cas plus général, How to survive a horror movie de Seth Grahame Smith. Malheureusement jamais traduit en français, ce guide se base sur les classiques de l’horreurs pour faire ressortir les astuces de survies en toutes situations. Il contient donc une partie sur les zombies, qui se résume surtout à faire un piège, attirer les zombies, finir le travail à la main, brûler les corps et répéter autant de fois demandées. Pour ceux qui ont lu Hélios samedi, Alice fait mention de ce livre, et reçoit beaucoup de questions de la part de Percy. Je reparlerai évidemment du livre en lui-même, mais aujourd’hui pour les conseils, il vaut mieux se baser sur le guide de survie.

Guide de survie en territoire zombie est un peu comme un prolongement de World War Z, tous les deux écris par Max Brooks, le fils de Mel Brooks. Il tente d’être autant détaillé que possible, pour analyser les zombies, les armes, les protections, les meilleurs cachettes, les moyens de transports, enfin bref tout ce qui semble bon et moins bon contre un mort-vivant. C’est plutôt bon pour ceux qui aiment la théorie, mais c’est pas vraiment mon truc! Donc j’ai un peu lâché le livre, même si j’ai retenu l’essentiel: Il vaut mieux l’avoir sur soi pendant l’apocalypse pour le relire en attendant sur le toit que la première vague soit passé!

Perso, je pense que je ne tiendrais pas la première vague, et que je me ferais zombier illico.

 

Voilà, on se retrouve pour une review film demain, et j’espère que vous aurez le temps de vous préparer avant l’apocalypse!

Bye!

Publié dans : Mois spécial, Review Livre | le 25 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Review musique: Clint Eastwood, Gorillaz

Salut à tous!

Pour commencer désolé pour hier, je n’ai rien écris, mais je ne savais pas vraiment sur qui le faire, et j’avais eu l’idée de vous parler de mes anecdotes sur Minecraft, mais après j’ai oublié et j’ai commencé à jouer au Sims 3 et mon ordi lag tellement que quand mon personnage se déplace on dirait C3P-O. Enfin bref. Avant de vous parlez d’un de mes groupes préférés, laissez-moi vous raconter une histoire. Il y a environs 5 minutes, j’étais sur mon ordinateur en train de finir une autre vidéo, quand ma mère m’a appelé en disant: « Tu sais que ton blog vient de dépasser le millier de vues? » Alors je vais voir, et là O.O littéralement, c’est le visage que j’ai fait. Ma mâchoire n’est plus avec moi, elle est partie, elle a pris l’avion. Vous m’avez décroché la mâchoire! Samedi on entrait tranquillement dans le 800, ce qui est déjà pas mal puisqu’au début de Février on était à 600, et le jour d’après, alors que le matin même je me dis: ça va être tranquille, on arrivera pas au grand K avant au minimum 2 semaines, boum! Au passage, j’avais parlé de vidéo pour le grand K? Ben vous me prenez un peu au dépourvu donc il va falloir que je m’y mette! Ben oui, j’avais prévu un laps de temps d’au moins 2 semaines moi…

En tout cas, j’aimerais vous remerciez, parce qu’en seulement 4 mois on est déjà à 1000 vues! Vous imaginez ça? 1K par 4 mois ça fait 3K pour 1 an et ça c’est seulement une théorie! Je suis sûre que d’en moins d’un mois on aura encore battu un record! Maintenant avant de passer à la review, j’aimerais vous parler des vidéos en question, que je prévois à environ 2 par mois. Elles seront sur ma chaîne YouTube en français et en anglais, donc pour tout les bilingues à prédominance anglo-saxone parmi nous, vous pouvez respirez! Et les autres vous pouvez aussi venir voir pour appréciez mon magnifique accent.

 

Cela fait, parlons maintenant de Gorillaz. Gorillaz n’existe pas. C’est comme Big Brother ou les poupées avec des yeux en boutons, ils sont là sans vraiment l’être. Il s’agit d’un groupe composé de réel membres évidemment, mais avec une petite différence, c’est qu’ils n’apparaissent pas dans leur clip, ou en tout cas seulement sous la forme de leurs avatars animés. Il en va de même sur leurs album. Gorillaz est donc assez particulier, mais comme en plus ils font du rock indé, ce qui ne plaît pas forcément à tout le monde, ils sont plutôt underground. J’ai bien. En tout cas, leurs avatars sont des zombies. Rien à ajouter. Leur tout premier single, Clint Eastwood (l’acteur, pas le chat), est bourré de référence, autant dans la chanson que le clip. Le refrain reprend les mots prononcés dans un des film de Clint Eastwood, la chanson reprend une partie de la bande originale du film Le Bon, la Brute et le Truand, et le clip fait plus référence au zombie en eux-même, avec les gorilles qui dansent comme dans Thriller et le tee-shirt du chanteur, T-Virus. Même leur nom est une référence: Gorrilaz, ou Gorilla (gorille en anglais) et le Z de Zombie.

Image de prévisualisation YouTube

Ah… je pourrais écouter cette chanson toute la journée!

Voilà, on se retrouve demain avec une review livre!

Bye!

Publié dans : Mois spécial, News, Review Musique | le 24 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Top 10 Zombies emblématiques + Hélios chapitre 13

Salut à tous!

Pour commencer, vous pouvez vous applaudir, puisque nous avons passé la barre des 800 vues hier! Félicitations! Vous méritez bien une récompense, et c’est un peu par accident que le chapitre d’Hélios d’aujourd’hui passe deux pages sur l’Histoire de la création du pays, ainsi que beaucoup de références, donc accrochez-vous! Et si vous avez encore le courage d’attendre, voilà le dernier top 10 de ce mois spécial zombie: le top 10 des zombies emblématiques. Prenez en compte évidemment que je n’ai pas tout vu, tout lu tout essayé, et qu’il y aura donc certains zombies qui seront plus emblématique pour moi que pour vous. Ceci dit, amusons-nous!

 

10. Les zombies qui peuvent courir, various

On les a tous vu au moins une fois, les zombies qui cours vers nous, que ce soit dans un film ou un jeu vidéo, ils sont chiants, on sait! Mais il n’en reste pas moins qu’ils sont représentatifs de notre époque, car les zombies avec des réflexes moteurs de cette qualité ne sont apparus que récemment. Et oui, avant on avait le temps de recharger son arme avant de se faire attaquer!

2013-01-31-world_war_z

9. R, Warm Bodies

Je sais, j’ai déjà parlé de lui, et j’aurais pu choisir les bonies pour représenter Warm Bodies, mais il y a quelque chose avec R et son envie de vivre qui change tout. R est le meilleur représentant de sa propre histoire, et c’est bien.

warm_bodies

8. Stalfos, The Legend of Zelda

Rien de mieux que Zelda pour représenter les morts vivants! Et oui, aussi étrange que cela puisse paraître, ils sont nombreux, et entre les réincarnations et les dieux, on ne sait plus où donner de la tête! Les Stalfos sont des guerriers morts au combat et ramener d’entre les morts. Mais contrairement à de « vrai zombie », il ne leur reste que l’armure et le squelette, encore pire que les bonies! Ils sont représentés dans presque tout les jeux, suivant le design qu’on leur donne. La photo ci-dessous représente un Stalfos bien particulier de Twilight Princess, Shade, qui est supposé être la forme maudite d’un héro du temps, aka Link. Et oui, même les plus braves ne peuvent pas reposer en paix!

heros_shade

7. Witch, Left 4 Dead

Left 4 Dead est concidéré comme un des meilleurs dans sont genre, et je n’ai jamais vraiment eu le temps de m’y attarder. Il se base principalement sur la coopération, ce que je ne peux pas faire si je n’ai pas d’ami. Mais c’est pas grave, ça m’évite des cauchemars! Et laissez-moi vous dire que ce cauchemar là est à éviter à tout prix! L4D a beaucoup de zombies originaux, mais pour moi le plus effrayant reste la sorcière, qui fait un cri sur-aiguë quand elle voit de la lumière. La musique s’emballe, et le joueur part en courant ou se fait déchiqueter, ça dépend de son temps de réaction! Contemplez cette créature des enfers!

witch

6. La femme sans tête, Evil Dead 2

Evil Dead a bien trop de zombies pour avoir un représentant, mais pour moi c’est cette femme qui tient de records de visions horrifiques. Pourquoi? Parce que c’est un zombie sans tête avec une tronçonneuse. Plus d’explication serait innutile!

evil-dead-ii-chainsaw1

5. Le Zombie Clown, Zombieland

Revoilà notre ami! Vous vous souvenez du premier top 10 de ce mois-ci? Voilà enfin le clown. IL est devenu presque synonyme du film. Regardez un peu sur google image, après avoir tapez « zombieland c », clown est placé avant colombus, c’est dire à quel point il est horrifiant. Que ceux qui ont peur des araignées pointent au vestiaire!

zombieland-clown

4. Zombie mod, Minecraft

Je déteste le zombie mod encore plus que les autres. En fait, ça remonte à ma première mine. Alors que je me baladais tranquillement, posant des torches un peu partout, ramassant du charbon et du fer, j’entends sans cesse, comme une musique de fond, les grognements affamés des ses mods aussi rapide que des encyclopédies. Et ensuite viennent les squelettes, et le trou. Et cet Enderman qui est arrivé de nul part comme ça et qui s’est téléporté dans la lave. Oui, j’ai pas mal d’anecdote sur Minecraft, je vous en parlerais peut-être un jour!

Pictures_4298259_lrg

3. Les clickers, The Last of Us

Les clickers sont un peu comme la deuxième phase d’une évolution. Après l’infection, on se transforme en zombie amateur de chairs fraîches. Après un certain temps, le champignons qui vous a infecté perce lentement à travers votre crâne, pour donner ce zombie aveugle qui émet des claquements secs et glaçant, les clickers. On si on ne se fait pas exploser la tête avant, on finit assis dans un coin, alors que notre corps se retrouve percé par des champignons qui s’étendent autour de nous, jusqu’à donner un cracheur de spores définitivement immobile. Les clickers ont un sens de l’ouïe extrêmement développé, et ils entendent Joel parfaitement bien (pas Ellie, puisqu’elle peut courir derrière eux sans se faire remarquée) Et laissez-moi vous dire que quand ça vous attrape, vous êtes bon pour recommencer la mission

the_last_of_us_Infected_853

2. Le demi-zombie, The Walking Dead

Tapez « The Walking Dead zombie », et c’est celle que vous verrez le plus souvent. Le premier zombie que Rick affronte dans le premier épisode, on peut admirer avec qu’elle bravoure elle continue d’avancer pour se nourrir. Même si elle ne doit pas être très efficace…

Bicycle Girl

1. Le Licker, Resident Evil 2

Comme beaucoup d’autres, il y a énormément de monstres qui peuvent représenter la franchise RE, et j’ai longtemps penser mettre le Némésis de RE3, mais je me suis souvenue de ce monstre du premier film, qui n’apparaît pourtant pas avant RE2. Comme pour le premier zombie, beaucoup de youtubers témoigne en disant qu’ils en ont lâchés leur manettes en voyant cette bête ramper sur le plafond, sa langue prête à vous attraper et ses dents prêtes à broyer jusqu’au dernier de vos os.

resident-evil-the-many-looks-of-the-infected-20090226022858414-000

J’espère que vous n’êtes pas trop traumatisé! Bon, on se revoit demain avec une review personnage, et profitez de votre vie tant qu’elle vous appartient!

Bye!

fichier pdf chapitre 13

Publié dans : Hélios, Mois spécial, Top 10 | le 22 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Review YouTube: The Last of Us Left Behind

Salut à tous!

Je sais, je l’ai dit, je ne parlerai pas de Left  Behind, mais ce matin Markiplier a posté son playthrough de LB, et je n’ai pas pu y résister. En plus, il nous raconte au passage comment il organiserait sa survie à une apocalypse. C’est une idée, peut-être pas la meilleure mais c’est une idée!

Image de prévisualisation YouTube

La suite viendra surement demain.

En parlant de demain, j’espère que vous êtes près pour un nouveau chapitre d’Hélios, et un top 10, le dernier de ce mois spécial zombie!

Bye!

Publié dans : Mois spécial, Review YouTube | le 21 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Review gaming: Dead Rising + Une petite question

Salut à tous!

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu que j’aimerais bien tester. Certains d’entre vous se souvienne surement de Happy Wheels, dont je parlais début janvier dans un top 10. J’avais dit qu’il s’agissait s’un très bon jeu pour les nerfs, parfait quand on est stressé. C’est aussi le cas de Dead Rising. Le prémisse? Vous êtes coincés dans une ville en pleine apocalypse, et vous devez empêcher les zombies de vous tuer, et cela de la manière la plus originale possible! Au programme, des hordes de zombies aussi rapides que des livres, des armes plus drôles et inventives les unes que les autres et un troisième épisode qui vient de sortir sur Xbox One.

Le test de Cyprien Gaming (âmes sensibles s’abstenir et je ne plaisante pas) Image de prévisualisation YouTube

 

Une autre petite chose, je me suis rendue compte qu’en un demi-mois nous avions atteint les 800 vues! Félicitation, beau travail à tous! Et si on garde le rythme, les 1000 sont à porter de mains! Je me demandais donc si vous seriez partant pour des vidéos? Parce qu’avec le temps, de plus en plus de personnes me demandent comment je fais, quels sont mes secrets, et ils prétendent qu’ils ne pourraient pas. Moi, je veux vous prouver le contraire, et vous montrez qu’il ne faut pas grand chose pour écrire, même si c’est juste un passe-temps. Donc dites moi dans les commentaires ce que vous en pensez, si des vidéos de moi vous intéresserez! Maintenant, je sais que vous n’êtes pas vraiment le genre de personnes qui laissent des commentaires, mais c’est pas grave. Juste pour cette fois, une exception pour confirmer la règle =]

On se retrouve demain avec une vidéo, et je vais enfin vous apprendre à survivre à une apocalypse! Enfin, pas vraiment moi, mais bon, vous m’avez compris…

Bye!

Publié dans : Mois spécial, News, Review Video Game | le 20 février, 2014 |Pas de Commentaires »
12345...9

Yffic22 |
E-cigs Brands |
Poupeeeverafterhigh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Behind the Moon
| Prettysisters
| Les légendaires BD